21ème fil: Quand le poison se retourne sur lui-même

Composition-surréaliste-hommage-Ernst-TanningFrida_Kahlo_Ford_HospitalFemme enceinte Renaissance:dashing pregnant woman dessin

Sick child:enfant malade Gabriel Metsu dessinJ’étais toujours malade et elle était toujours là. Quand je me réveillais la nuit, je la voyais assise à mon chevet. Ses yeux grand ouverts, illuminés par la veilleuse, me veillaient. Toutes les nuits. La journée, elle montait la garde. La guérisseuse lui disait d’aller dormir, mais elle n’écoutait pas. Elle me relevait pour me faire avaler des potions, elle me frottait les pieds et les mains avec des huiles aromatisées, elle me posait des ventouses sur le dos. Quand j’allais mieux, notre gouvernante lui recommandait d’aller rendre visite à des parentes, de se faire masser, de se reposer. Mais elle m’emmenait dans une province lointaine m’immerser dans une source aux eaux magiques, ou à un temple reculé dans l’espoir de me soigner. Ces voyages, au lieu de me fatiguer, me faisaient du bien. Quelque fût la destination, c’était comme si m’éloigner de la maison me guérissait. Par contre, ma mère revenait épuisée. Sitôt de retour, je tombais malade et elle reprenait son poste, ratatinée sur son siège.Tree_of_life-abre-de-vie-MendietaParfois, j’aurais préféré mourir, ou qu’elle aille danser pendant qu’une servante me veillerait. Et les gateaux aux sésames que ma mère me préparait me donnaient toujours des aphtes. Une fois, au retour d’un voyage, elle est tombée malade. Elle est morte rapidement, et ma santé s’est rétablie peu à peu, dès la fin des rites funéraires. Depuis, je suis en bonne santé, et j’ai bien l’intention de profiter de la vie.

 

 

Recent Posts

Leave a Comment